Philippe Le Gonnidec est actuellement (2018) Directeur Open innovation & Digital strategy à UNESCO Chair of Sexual health & Human Rights.
Passionné d'image, de littérature et de musique, intercesseur entre art-design, nouvelles technologies et développement durable, Philippe Le Gonnidec est le créateur d'un univers virtuel pour l'éducation au développement durable qu'il a su introduire auprès de grandes enseignes tant en France qu'à l'étranger (Suède, Danemark, Islande, Canada...). Il a accompagné divers artistes (musiciens, documentaristes, peintres, sculpteurs, en France et aux USA...) sur la voie de l'hypermédia. [ Clic pr CV ]

Après avoir entamé une carrière dans la production audiovisuelle aux USA, et après avoir longuement contribué à ouvrir les voies de la démocratie couplée à celles de l'accès aux données culturelles et pédagogiques dans divers territoires de France, d'Europe et d'Amérique du Nord, auprès des Nations Unies, de grandes institutions et du Ministère des Affaires Etrangères (Biélorussie, Canada, Islande, Danemark, Italie, Grande Bretagne...) au travers de nombreux portails internet et d'outils de formation en ligne (open source) dont il est le concepteur, après avoir fondé en 89 l'organisme international Civi-Ling en Bretagne [ Clic ], Philippe Le Gonnidec se consacre depuis 2004 à des sujets et à des projets qui valorisent l’humain et la planète. C'est ainsi qu'il a rencontré à
 Nashville l'équipe d'Albert Gore (ex candidat à la présidence américaine) pour lancer son projet d'outil pour l'éducation au développement durable (SOS-21), qui lui a valu rapidement la reconnaissance du Programme des Nations Unies pour l'Environnement et de bien d'autres. Il a aussi et collaboré avec plusieurs grandes personnalités du monde des médias, du spectacle, de la sociologie, de la politique internationale...

Acteur et représentant de la France pour ORT lors du Sommet Mondial de la Société de l'Information organisé aux Nations Unies, il est notamment auteur et co-auteur de plusieurs publications scientifiques et de nombreux articles sur la E-democratie et l'usage des technologies de la communication en lien avec le développement durable (soutenu par l'UNESCO et l'Agence Européenne de l'Environnement, l'Ademe, le Comité 21, le Programme des Nations Unies pour l"Environnement, etc...).

Couronné par plus de 25 récompenses à l'international pour ses travaux dans le domaine de l'hypermédia (open source) et de la réalité augmentée (festival Imagina Monaco, lauréat du Concours International de la Créativité Européenne, lauréat du prix 
Projet Innovant en Région Pays de Loire, puis en Région Bretagne, lauréat du Prix Nouvelles Technologies et Développement Durable lors du Forum International TIC de Valenciennes, etc...), il a été le représentant officiel pour la France à un concours international porté par l'UNESCO concernant les meilleurs outils pour l'éducation à l'Environnement. Son innovation SOS-21 lui a valu le Label UNESCO des Meilleurs outils de la décennie 2005/2014 pour l'Education à l'Environnement ainsi que le prix de la meilleure création internationale de produits multimédia en ligne (décerné par le ministre de l'éducation).

Dès le début de l'internet sur le sol français dans les années 90, il a longuement travaillé à la dissémination des savoirs technologiques dans une grande banque internationale et chez France Télécom, lors du lancement de Wanadoo; il est l'auteur de plusieurs programmes de formation en ligne pour la branche R & D de Orange (France Télécom).

Il a été sélectionné par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche pour figurer auprès des plus grandes entreprises françaises 
sous la nef du Grand Palais à Paris  lors de la Ville Européenne des Sciences,


Auteur-concepteur et arrangeur de l'oeuvre hypermédia transitionniste ''Le Monde d'Après'' - 5000 hrs de travail - il entretient des liens reserrés avec le milieu universitaire et des chercheurs sur les sciences de la gestion des  connaissances, et a pleinement introduit cette orientation de l'économie cognitive sur des univers virtuels.

Diplômé de l'Université de Haute Bretagne (Sciences Information Communication), du CHEDD (Collège des Hautes Etudes en Environnement et Développement Durable, PACA), et après avoir suivi différents cursus techniques (Institute of Audio Research, New-York) et informatiques (ORT...), il est régulièrement intervenu au Conservatoire National des Arts et Métiers [ voir vidéo ] (CNAM), à l'Université de Technologie de Troyes (mastère en Sciences et Technologies de l'information et de la Communication), à l'Université de Poitiers (voir vidéo), à l'Institut d'Etudes Politiques d'Aix en Provence, à l'Université de Strasbourg, Stockholm, AarhusReyjavik, Montréal, au Pôle Universitaire Leonard de Vinci (Nanterre) etc... etc... pour les Chambres de Commerce International (Paris, Bretagne, Aquitaine, Normandie, Champagne Ardennes...) Assemblée Permanente des Chambres de Métiers, et bien d'autres forum et cycles de conférence [ clic ] ...  pour ses travaux dans le domaine de la réalité augmentée intégrée aux processus innovants d'éducation

Co-fondateur de LaFabrique du Futur (une communauté d'avant-gardistes provenant de tous horizons : créatifs, penseurs... destinée à démocratiser la prospective et l'innovation et à promouvoir une innovation plus responsable et citoyenne) il participe activement et bénévolement à de nombreuses actions associatives, éducatives, citoyennes et/ou transpolitiques, (Pacte Civique, FING, AFICA) , Etats Généraux du Pouvoir Citoyen, G1000 France, en France et, de manière décentralisée, sur l'étranger (Sadhana Forest en Inde, en France et en Haïti, Université de Psychologie de Reykjavik en Islande, au Canada, etc... 

Il écrit actuellement un ouvrage en réalité augmentée sur les nouveaux usages technologiques et leurs facétieuses dérives, anime de nombreuses conférences [ clic pour voir programme ] dans de grandes écoles en France et sur l'étranger (Las Vegas, Montréal, Paris, Marseille, Reykjavik, Aarhus, Rome, ...) sur le sujet des TIC (aspect social). Expert des technologies collaboratives et socialisantes, il est à l'origine du projet européen collaboratif Eye on Earth Communities [ clic], rassemblant au coeur du développement durable les scientifiques du ''vox populi''; il accompagne et booste 
au niveau multimédia les nouveaux entrepreneurs de l'économie de l'avenir, les acteurs du changement et de la transition positive et constructive, Newmanity, Défismed [ clic ], Club de Budapest [ clic ], et est le coordinateur du Tribunal de la Nature initié par Edgar Morin, avec qui il a déjà collaboré sur divers projets)...
 

Enregistrer