E-DEMOCRATIE

Notre approche

.

Que ce soit un vote de valeurs, un cadre de délibération directe, une délégation de pouvoir par le TAS (Tirage Au Sort)... le futur de la politique sera de plus en plus démocratique.

Car nous sommes persuadés que l'amélioration du processus de la démocratie est la voie vers un monde plus équitable et plus juste.

L'Internet offre aujourd'hui une occasion unique de réinventer nos démocraties.
- pour capter les idées émergentes et co-construire sur la base des suggestions de milliers de contributeurs,
- pour élaborer le monde d'aujourd'hui et de demain, qui nécessite des réactions parfois immédiates ou du moins rapides,
- pour créer une vraie intelligence participative

Nous priorisons les applications internet capables de mettre en oeuvre une démocratie au sein de groupes de citoyens, quelque que puisse être leur dimension, pour leur permettre de s'exprimer d'une seule voix, intelligible à tout le monde.

Notre travail d'experts sur le domaine des nouvelles technologies a été récompensé depuis 1990 par plus de 25 prix à l'international pour l'innovation et la participation... et notre très large panel clients , tant en France que sur l'étranger, est la marque de nombreuses aventures que nous avons su traverser, toutes aussi enrichissantes les unes que les autres.

Nous abordons les questions de e-Democracy dans plusieurs territoires de la planète.

Nous avons mis en oeuvre diverses expériences au sein d'acteurs associatifs, issus de la société civile (Centre Edgar Morin, Pacte Civique, etc...) et nous agissons activement auprès de nombreux projets associatifs impliqués sur le champs de la démocratie participative (DébatLab, Démocratie Ouverte...)

Notre action consiste à créer des groupes de travail et leur exposer comment ils peuvent travailler avec les meilleurs outils existants pour organiser les échanges autour de leurs idées.

Les groupes de travail ou les villes restent totalement souveraines et indépendantes dans leurs choix.

Pour assurer une parfaite équité des échanges et éviter toute artificialisation des échanges, les décisions retenues et ou travaillées demeurent localement (mode privé ou ouvert).