Open Government Partnership

La démarche de l’Open Government Partnership - OGP - (en français partenariat pour des gouvernements ouverts) est présidée par la France sur l'année 2016.

Cette démarche, devenue mondiale, a été initiée par le gouvernement Obama lors de la signature du "Memorandum on Transparency and Open Government". Cette initiative multilatérale a pour objectif d’améliorer la gouvernance des pays membres grâce à une plus forte participation des citoyens, une plus grande transparence de l’État impliqué, et une collaboration plus efficace entre les différents acteurs de la société civile.

Plusieurs pays d'Europe en sont membres de l'OGP, parmi lesquels la Norvège, le Royaume-Uni, la France (qui a rejoint la démarche par la mise en place de la mission  Etalab(2011) - orientée open data - et l'adhésion à l'OGP (avril 2014) par le biais des services du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique et en charge de l’ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert...

Côté Amériques ce sont les Etats Unis et le Brésil qui en sont à l’origine.
Plus de soixante pays sont en 2015 engagés dans l'Open Government Partnership.

Outil de dialogue multi-acteurs, composé d’ONG et de gouvernements, l’OGP vise à obtenir des engagements concrets des pays en matière de gouvernance ouverte et à permettre une évaluation indépendante de leur mise en œuvre.

L’initiative réside dans la publication d’un plan d’action élaboré en collaboration avec les acteurs de la société civile. Une démarche de gouvernement ouvert suppose une utilisation large et intelligente des outils numériques. L’ouverture des données publiques (Open Data) en est une des composantes.

Politique Numérique est engagé sur cette voie des nouvelles technologies et de l'open data. Membre de Démocratie Ouverte

Présentation de Etalab

Présentation Open Government Partnership