CONFERENCES

  • [-] - Short version

Conference-numerique_.png
img_423296.png
AUTRES SUJETS
2019-2020

Cyber pornographie

... Les ados face au porno : entre violence et brutalité

En quelques lignes

Les vidéos pornographiques à la portée des adolescents, un fléau difficile à combattre
La confrontation des ados à certaines images pornographiques peut s'avérer être très brutale et entrainer dans son sillage des conséquences importantes dans leur comportement sexuel ou amoureux... Ils y accèdent aujourd'hui sans aucune forme de contrôle ni restriction...

'L'insolite et l'illicite, deux ingrédients indispensables de toute pornographie.''
Marguerite Yourcenar

Le SUJET

Les ados sont en permanence à portée ''du clic qui chok !''

Adolescents, amour, et pixel...

Des chiffres vertigineux
L'âge moyen de la découverte du porno est aujourd'hui entre 9 et 11 ans.
Il semble bien difficile de pouvoir expliquer à un ado que ces contenus ne sont pas de son âge...
Pourtant le dialogue est nécessaire, notamment à propos des usages du net.
95 % de la consommation mondiale de porno passe par des sites aux noms souvent explicites, et ce sont les webs les plus visités au monde : ''on les appelle les ''tubes''; ces plateformes, créées sur le modèle de YouTube, hébergent des millions de vidéos pour adultes, majoritairement piratées, et en accès libre'', explique Ovidie, ancienne actrice de films X, aujourd'hui documentariste et auteure de ''À un clic du pire''. Il y a donc de fortes chances pour que votre enfant arrive dessus un jour, malgré les règles d'usage que vous pourriez instaurer dans votre foyer. Surtout s'il est en possession d'un smartphone.


Les chiffres sont en hausse : selon un sondage IFOP dès 14 ans, la moitié des adolescents a déjà visionné sa première vidéo pornographique. Réalisée sur un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population âgée de 15-17 ans, ce sondage révèle qu'au cours de leur vie, 52 % des 15-17 ans (2 garçons sur 3 et 1 fille sur 3) ont vu une vidéo pornographique, dont 18% au moins une fois au cours des trois derniers mois, révèle cette étude commandée par l'Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique, chargé par le gouvernement d'une réflexion pour prévenir l'exposition des mineurs à la pornographie. Plus précisément, ce sont 63 % des garçons et 37 % des filles qui ont surfé au moins une fois sur un site pour y voir des films à caractère pornographique, 41 % des garçons et 27 % des filles ont vu une vidéo sur un support télévisuel et respectivement 28 % et 12 % d'entre eux ont déjà lu un magazine pornographique.

Un imaginaire perturbé
Toute aussi inquiétante est l'influence que semble avoir la pornographie sur l'imaginaire des adolescents : près d'un garçon sur deux (48%) et plus d'une fille sur trois (37%) estiment qu'elle a participé à l'apprentissage de leur sexualité, et 44% des ados ayant déjà eu des rapports sexuels déclarent avoir essayé de reproduire des scènes ou pratiques vues dans des films.

Le net et l'accès au sexe en ligne ''sans limites'' a donc profondément modifié les représentations de la sexualité. Une véritable question de société qui fait de plus en plus débat au sein des familles. Il est vrai que la seule idée de savoir nos chères têtes blondes s'abîmer, comme fascinées par le spectacle navrant du porno, nous terrifie.
Alors comment réagir ? Face à l'intrusion quasi inévitable de ces productions de clips et films X au sein de la famille il est devenu important de mieux comprendre ce phénomène pour mieux réagir et en parler plus facilement.
Selon le psychiatre Philippe Brenot
''la sexualité s'apprend''. C'est-à-dire qu'elle nécessite un modèle, il n'y a pas d'instinct sexuel !" Lors de vos balades en milieu naturel, vous avez pu sans doute remarquer que chez les animaux, la sexualité est visible…, les chiens dans la rue, ou encore les éléphants en Inde, tous s'accouplent sans se cacher. L'apprentissage animal se fait ainsi, aux yeux et vues de tous. En revanche, chez les humains, l'amour se fait en aparté, dans un lieu caché. Quelle que soit la civilisation, les amants s'isolent. D'où les complications qui entourent la sexualité : elle nécessite un modèle, que lui enlève la culture et la pudeur. Elle doit être apprise, et il n'y a pas de modèle…Les rites d'initiations ont disparu''.
Cependant les ados semblent quand même savoir faire la part des choses : la vraie sexualité n'est pas celle du porno, d'autant plus que les filles n'en ont pas envie.


En parler en famille
Au sein de la famille, savoir parler ouvertement de ce sujet, comme de la sexualité, n'est pas toujours une démarche évidente. Seul un échange au préalable peut constituer une base de confiance conséquente pour permettre d'aborder la pornographie.
Une discussion ouverte et facile aidera les parent et les jeunes à situer de façon correcte les contenus pornographiques sur lesquels ils pourraient tomber. Si parler avec votre enfant s'avère difficile, prenez contact avec un centre de conseil ou un sexologue.Lors de cette conférences sont abordés les stratégies d'accès au porno ainsi que les solutions sui s'ouvrent aux parents pour pouvoir déjouer les

De nombreuses questions se posent...
- Comment les écrans se font neurotoxiques ?
- Quels sont les risques d'addiction ?

- Comment le porno et les vidéos X accessibles en ligne brouillent-elles la perception des relations amoureuses et la sexualité des jeunes ?
- Quelles sont les risques de dérives et jusqu'où peut entrainer la diffusion de vidéos intimes des jeunes ensuite publiés, souvent à leur insu, sur les réseaux sociaux ?

Mais très concrètement que peuvent y faire les parents ?
Autant de sujets abordés dans cette conférence qui aborde sans détours un sujet encore tabou tout en prenant quelques pincettes.

Pour aller plus loin :
>> Télécharger le résultat de l'enquête en PDF

 

UNE IDEE DE SUJET ?
Une idée sur le digital qui vous tient à cœur ? Une suggestion à nous faire que vous souhaiteriez voir traitée ?
ou ECRIVEZ-NOUS sur :

plg @ politique-numerique.fr

FICHE TECHNIQUE

Durée approx. : 55 mnEchange avec public : 45 mn environ
Médias de communication :
- divers supports sont fournis à l'organisateur pour informer son public (communiqué de presse, image d'accueil site internet, argumentaire didactique...)
- pendant l'intervention : des supports dématérialisés sont téléchargeables par QR codes
- en fin d'intervention : le support de diapositives (au format PDF) ainsi que l'ensemble des informations présentées pendant la conférence est téléchargeable  ainsi que diverses ressources multimédia complémentaires et des liens connexes et corollaires au sujet.
- Un accès extranet à durée déterminée est proposé aux participants
Connectivité / équipement :
il est demandée une bonne connexion WIFI dans la salle ainsi qu'un système de vidéo projection (prise HDMI ou mini HDMI et / ou VGA + câble audio)
Captation vidéo : sur accord spécifique uniquement au préalable

  • Blanc Facebook Icône
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône Instagram

RESTONS CONNECTES

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Deezer
  • w-youtube

S'ABONNER​​

32, ave. République

Chatillon, 92320

info@mysite.com

HEURES CONTACT

Contacts possibles le we selon vos horaires et contraintes.

LUNDI - VENDREDI

08:30 AM - 18:30 PM

ADRESSE

MAIL de CRISE

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir des actualités

TEL

33.(0)623-222.699

© 2023 by Politique Numérique